27 Avr

Microsoft adCenter et le Ciblage Large Modifié

  • Posted by Adforall
  • 0 Comments

Il y a de cela quelques mois, Google a lancé un nouveau mode de ciblage des mots clés en large. Le large modifié, ou « broad match modifier ». Cette fonctionnalité est désormais disponible pour Microsoft adCenter.

Microsoft adCenter logo

Le ciblage large classique nous fait potentiellement sortir sur les synonymes et autres dérivés du mot clé acheté. L’achat du mot clé en large « voiture » peut ainsi nous faire sortir sur « bagnole ». Ce mode de ciblage s’avère très utile quand on cherche à capter un maximum d’internautes et identifier de nouvelles thématiques.

Ce mode de ciblage n’a pas que des avantages. Si on achète le mot clé en large « voiture bleue d’occasion », on laisse la possibilité de n’apparaitre que sur un ou partie des mots clés. On pourra ainsi sortir sur « voiture bleue », « voiture »… Ce ciblage peut aussi mettre à mal une logique d’enchères des différents mots clés. Cela demande également davantage de suivi des véritables termes de requêtes.

Le ciblage large modifié

C’est là qu’intervient le « broad match modifier ». Ce ciblage permet de beaucoup mieux contrôler les requêtes. Avec ce ciblage, on ne peut sortir que sur les mots clés de la même famille (singulier/pluriel, avec/sans accents, fautes d’orthographe…).  Qui plus est, on pose la condition que tous les mots clés avec un + doivent être présents dans la requête de l’internaute. Pratique pour les découpages fins.

Microsoft avait annoncé l’arrivée prochaine du support de ce mode de ciblage. C’est désormais chose faite. Voici un tableau récapitulatif proposé par Microsoft adCenter.

Microsoft adCenter Broad Match Modifier

L’intérêt du ciblage large modifié sur adCenter

L’arrivée de ce nouveau mode de ciblage arrive à point nommé. Dans le cadre du Microsoft Search Alliance, le moteur de recherche Yahoo va s’appuyer dans les prochains jours sur le moteur de Bing. Cela vaut aussi pour Microsoft adCenter. On va donc se retrouver avec une audience supplémentaire.

Oui mais il vaut mieux rester prudent. Sur le marché français, les parts de marché de Bing et Yahoo réunis restent nettement en dessous de Google. On peut légitimement se poser la question sur l’intérêt de limiter un trafic déjà faible. Surtout que l’algorithme utilisé par Bing semble un peu plus performant que celui de Google pour ce qui est des mots clés en large. Comme tout, il faut tester.

Sur d’autres marchés, l’intérêt est réel, comme par exemple aux Etats-Unis où Bing et Yahoo ont de bien meilleurs parts de marché.

Pour toute l’actualité récente sur adCenter, suivez nous sur Twitter, Facebook et Google+. Pour aller plus loin, consultez notre catalogue de formation ou contactez-nous pour plus de précisions sur nos prestations.

Post Comments 0